Hippie Hourrah – Les découvertes maskoutaines

Hippie Hourrah

Hippie Hourrah

«Hippie Hourrah» était cette chanson que Jacques Dutronc avait écrite pour se moquer des enfleurés qui essaimaient dans ses plates-bandes. Caustique morceau de vertige às’envoyer à 45 rpm ou sur cube de sucre. Échappé de la bouche de ce dernier, le mot s’estfait chair, a priscorps, roulant d’une fange à une autre dans le marécage éthylique dessoirées, petit bonheur caché sous des haillons de lumière et quelques barbes.

On lui promettait mondes et merveilles. Puis les murs ont avalé le soleil. Tout est allé très vite. Ilsétaient trois, quatre, cinq ou plus,Cédric Marinelli, Miles Dupire-Gagnonet Gabriel Lambert.Ily avait des fleurs et de la fumée, aussi des basses et des synthés. Il y avait cechanteur en posture de l’arbre, croisé autrefois en costume d’Adam (d’après la Chute) au sein des Marinellis. Il y avait ces Jésus des Bermudes, trouvés chez Anemone et Elephant Stone, et leur Golgotha de réverbérations. Il y avait ce bourdonnement de chœurspsychédéliques répétant un mantra à l’envers. Et dans la voûte céleste, un écho résonnait: Hippie Hourrah, Hippie Hourrah…

Partagez à un ami

Pour plus d'informations

450 774-2383

Adresse

Le Zaricot
1460, rue des Cascades

Saint-Hyacinthe,

Québec,

J2S 3H5

À la recherche d’idées pour agrémenter votre séjour?

Que ce soit en famille, entre amis, pour profiter du plein air, vous divertir ou pour découvrir les saveurs d’ici, notre région vous propose un centre-ville animé à la fois patrimonial, commercial, culturel et de divertissement, des activités authentiques telles Chouette à voir! et les jardins du Jardin Daniel A. Séguin, des spectacles en plein air et en salles, une diversité de producteurs transformateurs qui vous permettront de sillonner la région. Vous pourrez ainsi observer les étendues de grandes cultures, sillonner les abords des rivières, emprunter les vallons de la rivière Yamaska ou encore admirer les Montérégiennes.

Consultez notre section « Découvrir » pour vous inspirer!